Processus de Kimberley

pk diamantsL’ONU a initié, en Janvier 2003, le Processus de Kimberley (PK). Depuis, 76 pays, soit 99,8 % de la production mondiale de diamants bruts, y participent.

C’est un observatoire international dont l’objectif est d’endiguer l’infiltration des diamants de sang.

 

Le PK est un véritable réseau mondial de prévention des conflits et de lutte contre les rébellions, par l’exfiltration des diamants de sang. Le PK favorise l’exploitation et le commerce surveillés et légaux des diamants.

Le processus de Kimberley a pour but :

Le PK traduit une volonté politique forte et engagement des pouvoirs publics de se conformer aux principes et exigences du Processus de Kimberley, ainsi que d’observer les règles internationales en matière de transparence dans les industries extractives.

 

La situation du Cameroun est la suivante :

N.B : 5 carats = 1 gramme

pk

 

Les enjeux du PK sont :

          Les défis du PK sont :      

Les perspectives du PK sont :